Le développement durable au cœur de la gestion des espaces verts

Depuis 2013, la Communauté de communes de l’Est Tourangeau entretient les espaces verts des zones d’activités sans utiliser de produits phytosanitaires.

Développement durable

Publié le mercredi 5 octobre 2016

Cette volonté de préservation de l’environnement est présente depuis que la Communauté de commune exerce la compétence « développement économique ». Ainsi les investissements qui ont permis la rénovation de la plupart des zones d’activités depuis 2007 ont été réalisés avec une réflexion sur les revêtements utilisés, les espaces verts ont été aménagés avec des essences adaptées au milieu et l’entretien est réalisé avec des pratiques respectueuses de l’environnement.

Ainsi, pour éviter l’utilisation de produits phytosanitaires, le désherbage est effectué à la brosse métallique sur les surfaces imperméables, les massifs sont paillés avec des branches taillées sur les arbres et garnis de plantes couvre-sol. Depuis deux ans, pour les zones difficiles d’accès, l’éco-pâturage est utilisé. Enfin, pour nourrir naturellement le gazon, la tonte des pelouses est réalisée en mulching (dépose l’herbe hachée sur le gazon sous forme de paillis) et le fauchage tardif est privilégié pour les accotements et fossés pour préserver la faune et la flore.

Résultat, aujourd’hui plus aucune utilisation de produits phytosanitaires ou d’intrant (ni engrais, ni traitement), pas de déchets (tout est réutilisé, sauf les feuilles) et davantage de massif qu’avant la rénovation des zones d’activités. On constate donc une amélioration du cadre de vie et de travail ainsi qu’une évolution de la perception des espaces verts : les « mauvaises herbes » (également appelées herbes spontanées) ne sont pas forcément synonymes de saleté ou de négligence tant qu’elles restent maitrisées.

Cette évolution a également reposée sur l’aspect social du développement durable : ainsi l’entretien des espaces verts a été confié à l’ADAPEI37 – ESAT Les Ormeaux établi à Montlouis-sur-Loire, une association d’accompagnement et d’insertion des travailleurs handicapés.

 

L’éco-pâturage est une solution alternative de gestion écologique des milieux par des herbivores. Pratiqué par nos ancêtres, cette technique a été mise de côté au profit de l’entretien mécanique et chimique. Mais l’éco-pâturage fait un retour en force, bénéficiant de la prise conscience générale de réduction de ses impacts environnementaux et de conservation de la biodiversité.

 

Le 22 juillet 2015, l’Assemblée nationale adopte la loi de transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit la mise en place de l’objectif zéro pesticide dans l’ensemble des espaces publics à compter du 1er janvier 2017  : interdiction de l’usage des produits phytosanitaires par l’État, les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts, et les voiries.

La commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel seront interdites à partir du 1er janvier 2019, pour laisser le temps aux industriels de s’adapter. Cette mesure concerne tout particulièrement les jardiniers amateurs.